Pharmacie sous l'église à Rumilly

Conseils du pharmacien

La vitrine du mois

Tiers payant contre génériques

Depuis janvier 2009 en Haute-Savoie, et depuis juillet 2012 pour toute la France, afin d’augmenter les économies faites par les génériques, la Sécurité Sociale impose aux pharmaciens le remplacement systématique des médicaments par leurs génériques pour avoir droit au tiers-payant. Si vous refusez, vous devrez faire l’avance des frais et serez remboursé plus tard. Ainsi, la Sécurité sociale a économisé environ 1 milliard d’euros en 2009, et plus de 3 milliards en 2012.

Le médicament générique est identique au médicament d’origine (même principe actif, même dosage) mais peut différer dans les excipients (enrobage). Le médicament d’origine est protégé de copie par un brevet lors de sa mise sur le marché. Au bout de 20 ans, le brevet tombe dans le domaine public et d’autres laboratoires pharmaceutiques peuvent le fabriquer en tant que générique.

Par ailleurs, si pour une raison ou une autre le médicament générique ne vous convient pas (risque d’allergie aux excipients, risque d’erreurs dues au changement de boîte) vous pouvez demander au médecin de préciser sur l’ordonnance « Non substituable » qu’il doit écrire à la main pour chaque médicament où le générique ne convient pas.

 

 

Bandeau du bas - Pharmacie sous l'église à Rumilly

© Pharmacie sous l'Eglise - 5 place croisollet - 74150 Rumilly - Tél: 04 50 01 20 78 - Conception eko